FORFAIT GUIDANCE PARENTALE POUR PARENT D'ENFANT EXTRAORDINAIRE

500 € 

(paiement plusieurs fois disponible)

  • 10 SEMAINES pour être guider et obtenir de nouveaux outils 

  • Pour parents d'enfants TDAH/TSA ( et autres neuro-atypies )

  • Soutien par la parole en séance de Coaching du parent

  • Soutien par la délivrance d'outils

  • 10 séances de Coaching pour apprendre à gérer ses émotions 

  • Apprendre à gerer les situations problémtiques avec l'enfant extraordinaire

Calendrier

TdaH enfant traitement

Il existe autant de forme de TdaH que de forme de TSA que de personnes atteintes. Si nous comprenons mieux aujourd'hui le fonctionnement des cette neuro-atypie, nous ne pouvons pas encore en faire une définition précise.

Est - ce que le traitement TDAH doit obligatoirement être fait par médicament ?

La réponse est NON  mais...

Puisqu'il existe autant de forme de tdaH, d'enfants atteints , que d'individus qui naissent avec , il est réducteur d'enlever la possibilité de faire du diagnostique sans donner des médicaments pour traiter le Tdah à l'enfant ou à l'adulte ! 

Il faut donc nécessairement voir avec le neuropédiatre ou le pédopsychiatre spécialiste du depistage des troubles du comportement et des traitements tdah quelle solution est la mieux à l'instant T pour votre enfant TDAH ! 

Quelles sont les solutions à essayer en premier lieu et/ou en complément du traitement TDAH?

  • La psychomotricité dès le plus jeune âge est le meilleur traitement Tdah pour la rééducation des comportements ainsi que sur l'hyperactivité.

  • Le suivi médical avec un neuropédiatre ou pédopsychiatre 

  • L'orthophonie si troubles dys 

  • Un suivi en TCC par un therapeute spécialiste du traitement tdaH 

  • Un suivi par un psychologue à partir de l'adolescence

  • De la méditation pleine conscience

  • Sophrologie

  • Hypnose

Le suivi par un psychologue non TCC et non spécialisé dans les troubles cognitifs ne semble pas pertinent avant au moins l'âge de 8 ans. Il ne faut pas confondre le déficit cognitif et les problèmes psychologiques. 

Le parcours de dépistage pour les enfants souffrant de troubles de l'attention 

Le parcours de décompose en 3 niveaux de depistage :

  1.  Le niveau des doutes : parler au pédiatre / medecin traitant des troubles cognitifs, des déficits, des dysfonctionnements , des difficultés scolaires de votre enfant. Il vous orientera vers les niveau 2 avec un courrier

  2. Le neuropsychologue ou le psychologue spécialisé fera différents bilans ( DSM V en priorité ) pour comprendre les problèmes ou non d'apprentissage, les difficultés scolaires ou non. Ce spécialiste évaluera aussi les troubles cognitifs et les troubles de l'attention.  Il pourra alors vous amener à consulter les spécialistes du niveau 3

  3. Ce sont les neuropédiatres, les pédopsychiatres spécialistes des traitements du TDAH qui prendront enfin de relais pour trouer les solutions et le suivi adapté à votre enfant

L'enfant n'a pas besoin d'avoir des troubles des apprentissages, des difficultés scolaires, des troubles d'apprentissages pour avoir un diagnostic du TDAH. Les troubles cognitifs sont définis par des items assez précis. L'intelligence intellectuelle et un bon langage orale peuvent définir un haut potentiel dans le TDAH? Les enfants et les adolescents souffrant de troubles de l'attention ont des dysfonctionnements spécifiques mais non standards. 

Les troubles DYS , notamment la dyspraxie , ont des taux d'associations aux troubles cognitifs en général. Les troubles d'apprentissages sont souvent plus liés à la dyscalculie ou dyslexie ( rééducation orthophonique ) ou dysphasie ( rééducation psychomoteur). Les bilans neuropsychologiques ont comme fonction de détecter les plus gros troubles neurologiques. Il faudra établir plusieurs bilans pour comprendre les différentes déficiences de l'enfant. Les troubles de mémorisation et d'apprentissage peuvent être dû à un déficit de l'attention dont l'hyperactivité n'est pas engagée forcement au niveau moteur. 

Enfin, le traitement des troubles neuropsychologique et du déficit de l'attention est surtout fait par des rééducations qui permettent, enfant, adolescents ou adultes, de pouvoir aller au delà des troubles cognitifs qui empoisonnent le quotidien et la famille. La rééducation peut comprendre la consultation de spécialistes qui posent des diagnostiques dans les parcours cités au dessus et qui peuvent ou non comprendre la prises de traitement au méthylphénidate.

 

Ce traitement dit souvent "ritaline" n'est absolument pas dangereux ! Appelé aussi CONCERTA, MEDYKINET existe sous plusieurs formes. Le prescripteur doit jongler pour trouver autant la dose que la bonne forme et la bonne libération ! Il n'est pas question d'arrêter un médicament parce qu'on a l'impression soit qu'il ne marche pas ( sous-dosé?) soit avec trop d'effets secondaires ( mauvaises posologies ou mauvaises libérations ?). Il faut aussi arrêter de faire croire aux parents que ce médicament est dangereux car il a un apport bénéfice/risque très avantageux sur le bénéfice et peu risqué malgré ce que les médias en disent. De plus, sachez qu'une personne non TDAH n'aura aucun changement de comportement à prendre un cachet de ritaline ! La ritaline n'endort pas puisqu'elle active le cerveau justement. 

Nous conseillons donc aux parents de prendre toutes les bonnes informations auprès de leur prescripteur et non auprès de la science internet. Si le doute persiste n'hésitez pas à justement aller voir les témoignages sur les groupes d'associations. 

Enfin, si le parent refuse le traitement médicamenteux, il a toujours la possibilité au recours des rééducations par psychomotricité etc. 

Les fonctions exécutives, l'adaptation au monde de l'enfant , la bonne gestion intellectuelle sont d'autant de but à poursuivre pour vivre avec des troubles de l'attention. Il n'existe pas de bons ou de mauvais traitements, de bonnes décisions sur des troubles neuropsychologiques. Mais il existe des solutions pour aider un être humain à mieux voir dans son cerveau comme avec des lunettes. Les décisions sur le traitement par médicament sont l'affaire de la famille.

L'accompagnement familial permet de faire le lien entre les 3 niveaux

  • Il vérifie les bilans , il est capable de lire des bilans neuropsychologiques et d'en ressortir des conseils de suivi 

  • Il aide à orienter vers des thérapies ciblées sur les différents troubles, troubles de l'attention, hyperactivité ou même neurodéveloppemental.

  • Son but est de soutenir psychologiquement LE PARENT dans son parcours, quelque soit les décisions de médicamenter ou non 

  • Son soutien permet aux parents de choisir les bons professionnels 

  • Les connaissances neurologiques de l'accompagnement du spécialiste des troubles du développement sont une béquille.

  • Toutes les difficultés , dysfonctionnement même un simple échec scolaire sont possiblement vérifiables et orientables par l'accompagnant. 

  • Le parent reste seul décisionnaire des rééducations à effectuer dans les troubles de l'attention, difficultés neurologiques et cerebrales de son enfant !

enfant tdah traitement

 L'enfant dans le traitement TDAH par la guidance parentale 

Comment aider son enfant TdaH dans mon cabinet ?

Moi, ce que je vous propose c'est d'aider votre enfant en vous aidant VOUS dans votre parentalité ! 

Mais qui vous aide, vous, parent, à gérer les différents professionnels ? Savez vous qui est spécialiste du traitement TDAH?

Et à savoir comment réagir face à votre enfant en colère, en crise ou en mutisme ?

Comment savoir si ce sont les bons spécialistes des traitements TDAH que vous consultez ? 

Et enfin, qui vous comprends dans votre désarroi, dans votre besoin de vous confier sans vous juger, sans juger vos méthodes, vos ras le bol ? 

Le tdaH chez l'enfant ou chez l'adolescent est une épreuve de vie.

Il faut évidemment savoir le définir  pour trouver le bon traitement TDAH.

Venez me découvrir, me parler